La route au Canada
Bien que le Cameroun ont été omniprésente au Championnat des femmes africaines (AWC),  Les Lionnes  avait pas encore fait à la finale de Coupe du Monde Féminine de la FIFA jusqu’à qualifier pour le Canada. Ils se sont qualifiés pour les finales AWC en Namibie Sénégal en battant 2-1 sur l’ensemble après un nul 1-1 à Ziguinchor et une victoire 1-0 à domicile à Yaoundé dans la jambe de retour. Ils ont obtenu leur campagne en Namibie un départ gagnant comme but tardif de Raissa Feudjio donné les Africains de l’Ouest une victoire de 1-0 contre une Afrique du Sud imaginaire. Une victoire 2-0 contre l’Algérie dans leur deuxième match assuré leur progression vers les demi-finales avant leur dernier match du Groupe B contre le Ghana.

Ayant déjà assuré de la première place dans le groupe et d’éviter ainsi grands favoris du Nigeria dans la ronde des quatre derniers, le Cameroun pourrait même se permettre une défaite 1-0 contre le Black Queens dans leur dernier match de groupe. Dans les demi-finales Cameroun nécessaire prolongations pour battre la Côte d’Ivoire  Les Elephantes 3-1, ainsi se garantir une place première à la Coupe du Monde. Une défaite 2-0 contre le Nigeria dans le match de championnat leur a refusé un premier titre AWC, mais ayant obtenu le ticket pour le Mondial était assez consolation.

Forces et de style
Contrairement à l’équipe qui les a battu en finale, le Nigeria, dont le succès est construit sur ​​l’attaque, l’équipe de l’entraîneur camerounais Enow Ngachu gagne ses matches à l’arrière. Annette Ngo Ndom, qui a joué la Ligue des champions de l’UEFA avec son club slovaque Nove Zamky, a remporté le gardien de but de l’attribution du tournoi en Namibie, tandis que le capitaine Christine Manie a dirigé une défense qui a fui seulement quatre buts dans les cinq matchs qu’ils ont joués.

Upfront, le joueur étoile est Gaelle Enganamouit, qui a marqué trois des cinq buts que le Cameroun a marqué en Namibie. Ngachu a une équipe très expérimentée, dont la plupart jouent leur club de football extérieur du Cameroun et beaucoup d’entre eux ont déjà apparu sur la scène internationale après avoir représenté  Les Lionnes  aux Jeux olympiques de Londres.

L’entraîneur
Enow Ngachu est un entraîneur très expérimenté qui était en charge de  Les Lionnes  à la finale AWC en Guinée équatoriale en 2012 et a également mené l’équipe à Londres 2012 -. la première fois le pays ouest-africain qualifié pour les Jeux olympiques de la Coupe du Monde féminine de la FIFA fiche – Ceci est première apparition du Cameroun à la Coupe du Monde Féminine de la haute

Ce qu’ils ont dit
»Un trophée continental aurait été bon pour le Cameroun, mais nous a battu plusieurs records positifs dans la Coupe des Nations. Nous avons dans nos rangs le meilleur gardien et deux de nos joueurs a gagné de joueurs de la de jeu. Nous avons fini la compétition avec une médaille d’argent et nous avons eu une bonne compétition. Nous sommes impatients d’avoir un impact à la Coupe du Monde “,  Enow Ngachu, sélectionneur du Cameroun